2018 : 20è édition de l’échange franco-allemand

Nos partenaires allemands de Calw nous ont rendu visite du 4 au 12 juin 2018.
Voilà ! C’était la vingtième année consécutive que les établissements Hermann Hesse et Maria von Linden pour Calw et Beauregard pour Montbrison se rencontraient.

Un peu d’histoire ….
En 1999 l’assistante allemande, Katia, originaire de Calw proposait aux enseignants d’allemand du lycée de Beauregard de mettre en place un échange linguistique entre les établissements des deux pays. Il y avait à l’époque deux professeurs d’allemand à poste complet sur le lycée de Beauregard. C’est madame Christine Bernard, professeur d’allemand, qui inaugura ce partenariat. Dès la première année elle se rendit à Calw accompagnée par un des professeurs de mathématiques, monsieur Christian Plagne. Les années suivantes d’autres enseignants prirent le relais pour que cette aventure perdure. Citons madame Christine Knesinsky, monsieur Surel (tous deux profs d’allemand ), monsieur Robelin, professeur de français qui accompagna monsieur Surel à Calw pendant 7 ans et qui, pour cette année, prit en charge le projet avec l’aide de madame Marina Marco, enseignante d’allemand à Beauregard. A ce propos et suite à notre demande, la Région nous a alloué une subvention de 4000 euros ce qui a permis d’établir le coût pour les familles françaises à 130 euros (les Allemands qui n’ont presque pas de subvention payent presque le triple).

Les années passent, les enseignants se succèdent mais le projet demeure. Nul doute que la bonne entente entre les équipes des deux pays soit déterminante pour ce succès. Souhaitons que cet échange dure longtemps encore et que les enseignants à venir prennent le relais et mettent leur énergie à prolonger une aventure si enrichissante pour nos élèves…..

Cette année donc, la vingtième, nous nous sommes rendus à Calw (voir le précédent compte rendu) et nos Allemands sont venus chez nous.

Le séjour s’est prolongé sur la semaine du 5 au 11 juin. Il s’agit bien d’un séjour en immersion dans les familles auquel il faut rajouter les deux jours de voyage en car. Mais après tout Calw n’est pas si loin. En partant à 8 h du matin on arrive à 18 h chez les partenaires. Pas la peine d’aller chercher plus loin….
Pour le déroulement du séjour quelques modifications ont été apportées. La traditionnelle initiation à la pétanque n’a pu avoir lieu car le terrain utilisé habituellement s’est couvert de constructions. Les élèves français ont donc été priés d’apporter des jeux de société et durant la première matinée tout le monde s’est mis autour d’une table pour jouer, comme au bon vieux temps, avec des cartes, avec des pions, avec des dés, avec des jetons….. On s’est expliqué les règles, en français, en allemand, en anglais, en charabia… mais on a communiqué ! Et c’est là l’essentiel !
Bien sûr il y a eu aussi l’accueil au restaurant scolaire par le proviseur qui n’a pas manqué de se féliciter de la pérennité de cet échange. Dans la semaine on a eu, bien sûr, la visite à Lyon (comment ne pas aller visiter la capitale de la région).
Après avoir écouté les commentaires de monsieur Robelin, après l’avoir suivi sans rechigner du parvis de Fourvière aux quais de Saône, de la place des Terreaux à celle des Jacobins, du théâtre des Célestins à la place Bellecour, les élèves ont poliment demandé où se trouvait la rue de la République, avec le Macdo, Zara, H et M, Diesel (mais pourquoi pas Gamm vert ?) et tout ce qu’il y a de plus pittoresque à Lyon. Mais bon, nos Français avaient bien demandé où se trouvaient H et M, Macdo et Zarra à Stuttgart….
Le reste de la semaine nous a vus à Saint-Etienne pour une découverte très pédagogique du musée d’Art et d’Industrie, une visite passionnelle, pour certains, du musée des Verts, une visite rurale et décalée dans le temps du musée de Richard de Bas, puis du musée de l’Ecole 1900 près d’Ambert. Un week-end dans les familles, quelques barbecues, quelques soirées entre copains chez d’autres copains, quelques petits bobos sans gravité et hop c’était déjà fini .

Auf wiedersehen und bis bald meine Freunde !
Vielleicht treffen wir uns wieder näschtes Jahr. Hoffentlich
Patrick Robelin

Quelques détails supplémentaires…. Calw est un peu plus grand que Montbrison avec 23 000 habitants. Calw situé sur les rives du Nagold, affluent du Neckar a une forte activité économique. Calw est la ville natale de Hermann Hesse (tous nos élèves français ont reçu le petit roman « Siddharta » traduction française de cet auteur qui a obtenu le prix Nobel de littérature et qui est un vrai « monument littéraire » européen). Calw appartient à la région du Bad-Württenberg qui est partenaire depuis des années de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Calw est à une heure de Stuttgart, siège de Mercedes, de Porsche, de Bosch. Calw est une ville qui a su garder son charme d’antan avec ses nombreuses maisons à colombages et ses bâtiments de grès rouge…. Voir les photos du précédent article.

JPEG - 368.3 ko
Les élèves allemands regroupés autour de la statue de Victor Laprade au jardin d’Allard à Montbrison
JPEG - 294 ko
En descendant de Fourvière
JPEG - 271.1 ko
Tous les participants assis sur les marche du théâtre des Célestins à Lyon
JPEG - 271.1 ko
Tous les participants assis sur les marche du théâtre des Célestins à Lyon
JPEG - 186.3 ko
"Dans la famille Schmidt, je voudrais la mère" = In der Schmidtfamilie würde ich gern die Mutter haben
JPEG - 450.9 ko
Bon comme je disais "Lyon ist eine schöne Stadt"

Nous nous sommes tant aimés = Wir haben uns so viele geschätzt

Région Rhône-Alpes Académie de Lyon Connexion ENT